osmoseurs, vrais osmoseurs

Osmoseurs

Retour à l'accueil
" Nous buvons 90% de nos maladies "  Louis Pasteur

osmoseurs santé

SANTE
L'eau facteur essentiel de santé

   L'eau, facteur de maladie ou de santé
   La teneur en eau du corps humain
   Quelle eau devons nous boire ?
   La bio électronique du Pr Vincent
   Les minéraux de l'eau sont-ils bons pour la santé ?
   L'eau et les maladies de civilisation
   L'eau et l'alimentation
   Alors que boire ?
   L'osmose
   L'osmose inverse



L'eau, facteur de maladie ou de santé

retour haut
Nous souhaitons tous rester en bonne santé et pour cela nous faisons attention à notre alimentation et à notre hygiène physique et mentale. Pourtant un facteur essentiel n'est pas suffisamment pris en compte : la qualité de l'eau que nous buvons.



La teneur en eau du corps humain

retour haut
Le corps humain à la naissance est composé d'eau à 80%, le vieillissement se traduit par une perte progressive d'eau dans les tissus, par une déshydratation. On peut rester plus d'un mois sans manger, mais on ne peut vivre que très peu de temps sans boire. Nous utilisons constamment de l'eau dans notre vie quotidienne et cela banalise cet élément vital.



Quelle eau devons nous boire?

retour haut
Il circule au sujet de l'eau des informations très contradictoires le plus souvent fausses car n'émanant pas de personnes vraiment spécialisées. Les unes conseillent l'eau du robinet, les autres les eaux minérales. Aucune de ces recommandations n'est entièrement valable pour les raisons que nous allons exposer.



La bio électronique du Pr Vincent

retour haut
Ce scientifique français dont les travaux font autorité a déterminé 3 facteurs qui permettent de sélectionner l'eau qui convient vraiment à la santé. Ces 3 facteurs sont le PH, acidité ou alcalinité, le Rh2 ou oxydo-réduction et le R ou résistivité (pureté). La conclusion est que l'eau doit être très pure de manière à rétablir l'équilibre du terrain biologique et à assurer une parfaite élimination des toxines.
  1. LE PH DE l'EAU ET LA SANTE
    Cette abréviation signifie potentiel hydrogène et mesure l'acidité ou l'alcalinité d'un liquide. Le pH est un facteur magnétique.
    D'après les recherches du Professeur LAUTIE, une eau légèrement acide (pH inférieur à 7) est indispensable pour qu'elle remplisse convenablement son rôle de catalyseur de la quasi-totalité des réactions biochimiques et participe à une bonne assimilation des vita- mines, oligo-éléments, sels minéraux et protéines des aliments. Le pH de l'eau du 1robinet à cause du chlore, du calcaire et de nombreux éléments indésirables est égal ou supérieur 8 donc beaucoup trop alcalin. Celui de nombreuses eaux minérales est identique.

  2. L'OXYDO-REDUCTION
    Ce paramètre mesure la teneur en électrons, c'est un facteur électrique. Les produits de traitement de l'eau sont extrêmement oxydants (chlore...) ce qui a des conséquences néfastes pour la santé. Le coefficient d'oxyda-réduction (Rh2) idéal du sang est de 21, celui de l'eau du robinet 30, et celui des eaux en bouteilles varie de 25 à 30, du fait du trop long délai entre la mise en bouteille et la consommation.
    L'eau du robinet contient de plus en plus de nitrates, pesticides, herbicides, métaux lourds; tous ces contaminants sont très nocifs pour la santé. L'O.M.S. en a dénombré plus de 3 500 dont certains sont cancérigènes.

  3. LA RESISTIVITE - Pureté de l'eau et élimination rénale
    Les travaux du Professeur VINCENT et du Professeur RICHARD ont permis d'établir que les reins fonctionnent suivant des principes d'osmose et de contre-osmose et qu'il est nécessaire de boire de l'eau très pure à très haute résistivité pour éliminer parfaitement les toxines et purifier le sang.
    Cette pureté de l'eau s'exprime en ohms. Plus l'eau est pure, plus le nombre d'ohms est élevé. Ce paramètre s'appelle la résistivité. Les études ont démontré que la résistivité de l'eau doit être supérieure à 8 000 ohms pour assurer un bon fonc- tionnement des reins.
    La résistivité de l'eau du robinet n'est que de 2 000 ohms, celle de la quasi-totalité des eaux en bouteille est comprise entre 500 et 5 000 ohms à cause d'une forte teneur en minéraux inassimilables par l'organisme. La résistivité de l'eau osmo- sée dépasse 30 000 Ohms.



Les minéraux de l'eau sont-ils bons pour la santé ?

retour haut
Le Pr Henri SCHROEDER, spécialiste mondial en matière de minéraux affirme que nous ne pouvons assimiler au plus qu'1% des minéraux contenus dans l'eau, et que les minéraux inassimilables encrassent notre organisme, faits confirmés par le Pr DEGREZ selon lequel le calcium de l'eau ne peut être absorbé par l'intestin.

Ces recherches scientifiques sont confirmées par l'observation que chacun peut faire: dans les régions où l'eau du robinet est très calcaire, de très nombreuses personnes souffrent malgré tout de déminéralisation et de décalcification.

Pourtant, la plupart des gens pensent que tous les minéraux quelque soient leurs origines sont bons pour la santé. Ce qui n'est pas du tout le cas; voici pourquoi:

En biologie, il existe deux grandes classifications des êtres vivants:
  1. Les autotrophes (plantes, micro-organismes) qui ont seuls la possibilité d'assimiler directement le minéral.
  2. Les hétérotrophes (homme, animal) sont incapables d'assimiler directement les minéraux s'ils ne sont pas transformés au préalable par les plantes et les végétaux (fruits, céréales, et légumes).

Les propriétés des corps dépendent non seulement de la nature des atomes formant la molécule, mais aussi de la disposition de ces atomes dans la constitution de la molécule, c'est à dire de la structure moléculaire. Cette différence est mise en évi- dence par leur action sur la lumière polarisée.

L'être humain ne peut donc assimiler que des minéraux organiques. Ils sont dotés d'une structure moléculaire dissymétrique et dévient le plan de polarisation de la lumière. On dit qu'ils sont actifs. Les minéraux de l'eau ont une structure moléculaire symétrique; ils ne dévient pas le plan de polarisation de la lumière et sont inactifs, inertes.

Les minéraux contenus dans les eaux ne sont donc pas assimilables par notre organisme et ne font que l'encrasser, contribuant ainsi, comme l'a démontré le Prix Nobel WARBURG, à l'apparition du cancer, par perturbation de la pression osmotique extra-cellulaire.

Le Dr DAMOOR a démontré dès 1917 que lorsqu'on perfuse un rein avec de l'eau chargée en minéraux le rein gonfle et la membrane rénale se ferme.

En revanche, si on le perfuse ensuite avec de l'eau pure, le rein dégonfle et la membrane rénale s'ouvre permettant ainsi l'élimination des toxines.



L'eau et les maladies de civilisation

retour haut
Les recherches de nombreux médecins utilisant la bio-électronique du Pr VINCENT (mesure du pH, de l'oxydo-réduction et de la résistivité) ont démontré que les maladies de civilisation se développent dans des terrains biologiques caractérisés par un sang trop alcalin, trop oxydé et trop chargé en toxines.

Une étude américaine a été effectuée sur 2 villes distantes seulement de 50 Kms. L'une des villes était alimentée par une eau très pure et l'autre par de l'eau traitée par 1es produits classiques.

Il a été constaté que dans la ville où les habitants consommaient de l'eau pure le taux de cancer, de maladies cardio-vasculaires et de mortalité était de 50% inférieur à celui de l'autre ville.

Cette étude démontre parmi tous les facteurs contribuant à l'apparition des maladies de civilisation l'influence considérable de l'eau.

Le Dr ROTH du Muséum de Paris a fait des expériences entre 1953 et 1957 sur l'influence de l'eau sur le cancer. Il s'agissait d'étudier l'évolution de tumeurs cancéreuses provoquées par 40 mg d'oestradiol et greffées sur des souris, en fonction de l'eau consommée.

Les souris buvant de l'eau à pH supérieur à 8 ont développé un cancer au bout de 4 mois. Il n'a été constaté aucune évolution tumorale sur celles buvant de l'eau à pH inférieur à 7,5. Poursuivant ses expériences, des lapines ont reçus des implants cancérigènes à 70 mg d'oestradiol. Divisées en 3 groupes, elles ont bu de l'eau à pH 4,5 - 7,5 et 8,5. Au bout de 5 mois, toutes les lapines avaient développé un cancer excepté celles consommant de l'eau à pH acide.

Ces expériences confirmaient les très nombreuses observations qui depuis 1920 ont vérifié que les cancéreux ont toujours un pH sanguin alcalin, fait confirmé par des milliers de mesures bio-électroniques.

L'eau peut donc en fonction de sa qualité contribuer dans une large mesure au développement de ces maladies ou être un puissant facteur de retour et de maintien de la santé.



L'eau et l'alimentation

retour haut
La plupart des consommateurs d'eau en bouteille cuisinent pour des raisons de prix de revient et de transport à l'eau du robinet. Il est vrai que seuls des privilégiés ou des personnes particulièrement motivées utilisent de l'eau minérale pour préparer des boissons : thé, café, tisanes, potages et cuisiner : riz, pâtes, pommes de terre ou rincer des légumes.

De nombreuses personnes pensent que faire bouillir l'eau du robinet lui enlève toute nocivité, ceci est partiellement faux car le fait de faire bouillir l'eau détruit certes les microbes mais concentre les éléments indésirables. La quantité de chlore reste quasiment identique, le calcaire se transforme en tartre sous l'effet de la chaleur, ce qui se traduit par le dépôt blanc dans les casseroles, tartre qui se dépose également aussi dans notre organisme.

De plus, l'eau du robinet utilisée n'est pas toujours de l'eau bouillie : rinçage des salades, des légumes... on risque ainsi d'absorber en plus des produits de traitement de l'eau et du calcaire, des microbes, des bactéries et des virus qui se développent dans les canalisations.

En effet, des recherches scientifiques publiées dans un article de la revue LA RECHERCHE ont démontré que l'eau se recontamine, après les stations de traitement, en bactéries et microbes dans les tuyaux amenant l'eau aux habitations.

Le nombre de bactéries peut atteindre 1 million par cm2 de tuyau !!!

Par ailleurs, des expérimentations ont démontré que l'absorption d'eau du robinet nuit à une bonne assimilation des aliments. Ceci est évident dans la mesure où les produits de traitement de l'eau ont pour but de tuer les microbes et bactéries et ils ont le même effet destructeur sur la flore intestinale.

Des vérifications ont été entreprises sur des animaux d'élevage divisés en 2 groupes, et nourris identiquement, mais buvant dans le 1er groupe de l'eau pure et dans le 2ème de l'eau du robinet.

Il a été constaté que les selles des animaux buvant l'eau du robinet contenaient beaucoup de protéines, de vitamines et de sels minéraux qui n'avaient pas pu être assimilés. Les animaux buvant de l'eau pure avaient des selles très différentes sans perte de ces éléments vitaux.



Alors que boire ?

retour haut
L'eau purifiée par osmose inverse est la solution idéale. Elle a des caractéristiques bio-électroniques parfaites pour la santé: elle a un pH de 6,7, donc légèrement acide, elle est anti-oxydante, et sa très grande pureté lui confère une très forte résistivité entre 20 et 30 000 ohms, facteur diélectrique permettant un parfait fonctionnement rénal.

Elle permet de redécouvrir le goût de l'eau vraiment pure, légère et agréable à boire, et qui préserve intégralement la saveur des aliments et des boissons: thé, café, tisanes, potages...



L'osmose

retour haut
Son principe a été découvert en 1826 par le physicien français Monsieur René DUTROCHET, membre de l'Académie des Sciences.

Ce scientifique a mis en évidence que lorsque l'on met en contact deux solutions de concentration différente, par exemple une peu salée et l'autre très salée, séparées par une membrane semi-perméable, le liquide de la solution la moins salée passe à travers cette membrane jusqu'à ce que la concentration en sel soit identique entre les deux solutions.

La pression hydrostatique d'équilibre ainsi crée entre les 2 liquides s'appelle pression osmotique.

La matière vivante utilise en permanence ce principe d'osmose: les plantes pompent l'eau dans le sol par osmose permettant ainsi la photosynthèse nécessaire à son ali mentation. L'oxygène des poumons passe dans le sang par ce même phénomène.



L'osmose inverse

retour haut
On utilise la pression de l'eau du robinet, supérieure à la pression osmotique, et on obtient exactement l'effet inverse, c'est à dire non plus une concentration identique entre les 2 liquides mais au contraire la séparation entre l'eau pure d'un coté et tous les éléments contaminants qu'elle contient de l'autre.

Cette technique révolutionnaire a été mise au point par les scientifiques de la N.A.S.A. pour recycler et purifier l'eau consommée et éliminée par les cosmonautes lors des vols spatiaux. Ce procédé nécessite l'utilisation d'une membrane d'une extrême finesse, (0,0001 micron) ne laissant passer que les molécules d'eau et filtrant ainsi tous les éléments indésirables qu'elle contient.

La taille d'un virus étant de 0,02 micron, ils sont obligatoirement éliminés à 100%, ainsi que les microbes et les bactéries.

La membrane élimine également entre 95 et 99% de tous les contaminants de l'eau : chlore, nitrates, pesticides, calcaire et minéraux inassimilables par l'organisme et tous les métaux lourds même à l'état atomique.

Seules les molécules d'oxygène et d'hydrogène de l'eau, très petites, à l'échelle atomique s'infiltrent, par la pression mécanique, à travers les micro-perforations de la membrane.

On obtient donc ainsi une eau très pure, quasi-équivalente à la Roucous, l'eau de source la plus pure. Leurs mesures bio-électroniques sont quasiment identiques, mais le prix de revient d'un litre d'eau osmosée n'est que de 15 à 20 centimes entretien compris (hors amortissement de l'appareil).

Ce procédé est utilisé depuis plus de 30 ans aux Etats-Unis et se généralise dans le monde entier, car c'est la seule méthode qui apporte une solution totalement efficace au problème sans cesse croissant de la pollution de l'eau. Elle est recommandée par l'OMS et utilisée depuis longtemps surtout au Moyen-Orient pour fournir de l'eau pure aux populations ne disposant que d'eau saumâtre.

Je suis depuis longtemps conscient du fait que l'eau pure est un des facteurs essentiels de santé. Je conseille les eaux en bouteille les plus pures : (volvic - Rouscous)... mais outre le fait qu'elles ne sont pas disponibles partout, pour des raisons de prix de revient et de contrainte de port, il est quasiment impossible de les utiliser aussi pour la cuisine.

De plus, elles devraient être consommées à la source, car après quelque temps de séjour dans le plastique, elles perdent une bonne partie de leur vitalité. Pour trouver une solution au problème de disposer d'eau pure en quantité et à faible prix de revient, j'ai étudié les différentes techniques de purification de l'eau.

Les carafes avec filtre à charbon donnent des résultats très limités; seule l'osmose inverse est totalement efficace. Ce système de purification présente tous les avantages pour le consommateur : eau de parfaite qualité pour boire et cuisiner, grande quantité disponible à domicile, suppression des contraintes d'approvisionnement et réalisation d'importantes économies.

L'osmose inverse est conseillée depuis plusieurs années par de très nombreux thérapeutes : P BRESSY, Dr en naturopathie en parlait déjà, il Y a plus de 10 ans, dans son excellent livre "la Bio-électronique et les mystères de la vie" .

Elle a été vivement recommandée par Mme le Dr KOUSMINE, qui affirme: " On obtient avec l'osmose inverse, à partir de l'eau du robinet chargée en nitrates et autres polluants modernes, une eau aussi pure que si elle sortait d'une source naturelle."


Citation de Rudolf Steiner :
«La substance qui n'est pas active doit être éliminée,
sinon elle est un facteur de maladie.
»
retour haut
Accueil /  Oli-Dyn /  Osmoseur /  Santé /  Economie /  Filtration /  Ecologie /  Tarif /  Livres /  Stats /  Contact

Tous droits réservés - Reproduction même partielle interdite - Eau dynamisée avec le dynamiseur Oli-dyn - Dynamisation naturelle
© Copyright 2001-2015 - Conception et réalisation du site et